La Saintonge Boisée

La forêt

Le pays de Haute-Saintonge vous propose, au travers des 200 kilomètres de piste équestre balisée, des 40 itinéraires de petite randonnée (soit prés de 480 km) de circuits balisés) de découvrir la partie sud de son territoire.

 

Cette petite région naturelle appelée "Saintonge Boisée" est caractérisée par la prépondérance de la forêt qui couvre environ 30 000 ha de Montendre à Saint Aigulin, soit prés de 50% de la superficie de la zone.

 

La forêt est composée majoritairement de résineux mais le paysage reste varié et marqué par de fortes différences entre les plateaux et les fonds de vallées. Les feuillus sont principalement représentés par des chênes pédonculés (7400 ha) et le châtaigner (1000 ha).

 

Dans cette forêt, les pistes sont propices à de grands galops sur des sols sableux tassés et souples. Les chemins ondulent à travers la forêt et traversent de petits villages.

 

Les lacs bleus et le guêpiers d'Europe

 Le sous-sol de la Saintonge boisée est riche argile. L'extraction du kaolin est à l'origine de la formation des nombreux lacs bleus que vous pourrez découvrir dans le sud de la Saintonge Boisée. Phénomène éphémère, lié à l'acidité du sol, les lacs passent du bleu au vert puis au rouille.

 

Autour des lacs bleus, les nombreux fronts de taille offrent aux guêpiers d'Europe des endroits idéaux pour nicher. Cet oiseau creuse ses nids dans les parois sableuses aux abords des lacs. On trouve assez nombreux ces beaux oiseaux bariolés de rouge, jaune et vert  rappelant leurs origines africaines.

 

 

Les orchidées

 A la limite des trois régions, sur les coteaux de la Seugne, la Zone d'Intêret Faunistique et Floristique 626 (sur le site du Relais du Bois de la Frainaude - N°11), vous surprendra par les treize variétés d'orchidées identifiées sur le site.

La zone concerne une ligne de coteaux calcaires en pente assez forte dominant la vallée de la Seugne, et couverte de pelouses ou de landes. La nature particulière du sol - un calcaire marneux retenant l'eau de pluie en hiver mais très sec en été - ainsi que l'orientation des pentes au sud-ouest, propice à un ensoleillement maximal, ont permis le développement d'une végétation remarquable par ses affinités méridionales, abritant de nombreuses plantes originaires du sud de l'Europe : Germandrée des montagnes, Cardoncelle, Lin à feuilles étroites, parmi d'autres. En compagnie de ces plantes thermophiles poussent de nombreuses autres espèces caractéristiques des lieux ensoleillés avec lesquelles elles contribuent à former un groupement végétal très original qui n'existe en France que dans le sud de la Charente-Maritime et qui présente un grand intérêt scientifique.

 

Les dolmens

Près de Montguyon, un bâtiment mégalithique érigé il y a environ 4500 ans, mesure 16 mètres de long et 4,20 mètres de haut. La plus grosse pierre pèse 30 tonnes. Selon la légende, elle fait trois tours sur elle-même quand la cloche de Vassiac sonne la messe de Noël. Il est orienté E.N.E./W.S.W.,l'entrée vers le soleil levant. L'ensemble de style Aquitain était recouvert de terre à l'origine, en forme de tumulus et servait de lieu de sépulture. Entouré de vignes, ce lieu hors du temps permet d'imaginer quelques instants les rites de cette époque tout en profitant d'un environnement magnifique en pleine nature.

 

A Saint-Palais de Négrignac, sur le circuit équestre, un autre édifice appelé le Dolmen de la Pierre Folle vous emmènera hors du temps dans un environnement privilégié.